Faya Bounce, 2020.

installation, néons, câbles, variateurs, suie
6 fois 60 x 5 x 3 cm + 6 fois 400 cm de câbles.




La protection pl astique des néons a été brûlée, formant une composition au briquet (la technique vient des souvenirs passés à brûler le temps, s’essayant aux écritures en feu sur les pl afonds des abris-bus et/ou toilettes du collège.) la superposition des néons créé une illustration de feu statique, image résiduell e détournée et désacralisée. Devenus une enseigne lumineuse cl ignotante comme une publicité auto-prophètique.


Vue d’atelier avec l’oeuvre Fô-chien (fantasmythonique), 2020, en cours de réalisation.
Mark